Ginette Mathon

Saint-Hyacinthe

1945 - 2024

Au CISSSME pavillon Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe, le 8 mai 2024, est décédée à l’âge de 78 ans Madame Ginette Mathon. Elle était la fille de feu Jean Mathon et de feu Yvette Beaudoin.

La défunte laisse dans le deuil ses enfants : Carolyne Bibeau (Éric), Geneviève Bibeau (Jean), Frédéric Bibeau et le père de ses enfants Monsieur Jacques Bibeau.

Ses petits-enfants : Samuel, Olivier, Félix, Laurianne, Mikael, William, Zachary, Elliot et Ève ainsi que son ami des dernières années : Monsieur Jacques Lussier.

Lui survivent également sa sœur : Johanne ainsi que ses filleules Marylène et Elyse,  ses beaux-frères et belles-sœurs, ses neveux et nièces, plusieurs autres parents et amis.

 La famille de Madame Ginette Mathon recevra les condoléances le samedi 8 juin 2024 de 13 h à 15 h, au Mausolée Lalime 1325, rue Girouard est, Saint-Hyacinthe. 

Une liturgie de la parole sera célébrée à 15 h suivie de l'inhumation au cimetière Notre-Dame-du-Rosaire.

Offrez vos sympathies

Consultez des suggestions de message

Vous cherchez les mots justes pour exprimer votre sympathie et votre émotion? Inspirez-vous des phrases ci-dessous pour transmettre condoléances et pensées à un proche. Cliquez sur le message de votre choix et personnalisez-le à votre guise dans la boîte qui suit.

Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.

12 messages reçus

  • Bonjour, Jacques est mon oncle et j'ai eu la chance de rencontrer votre mère à quelques reprises. C'est pourquoi je vous souhaite à Jacques et à toute la famille mes plus sincères condoléances.

    — Louise Phaneuf
  • Mes condoléances à toute la famille. J'ai rencontré Ginette à plusieurs reprises, j'en garde de beaux souvenirs. Je ne pourrai être des vôtres le 8 juin, je serai en voyage. Mes pensées vous accompagnent. Solange Lussier, soeur de Jacques

    — Solange Lussier
  • Toutes nos sympathies à la famille de Ginette, particulièrement à son ami Jacques Lussier. Nos pensées vous accompagnent.

    — Claudette Michon et Éric Forest
  • Ginette, ce n’est qu’un au revoir. Tu es une maman et une grand-maman qui dans ta fragilité a su démontrer ta force et ta détermination. Ton trajet de vie en fut un à la fois paisible et rassurant pour tous les tiens. Je suis de tout coeur avec ta grande famille. Gilles Dubuc

    — Gilles Dubuc
  • Mes plus sincères condoléances à toute la famille.

    — Louis Guertin
  • Condoléances à Jacques et toute la famille ,Ginette était une personne douce et attachante ,nous gardons un excellent souvenir d'elle

    — Lorraine Daniel Leblanc
  • Mes sympathies Jacques !!

    — Guillaume Sylvestre
  • Nos sympathies à votre famille! ?? Lise, Annick, Josee St Pierre (Famille feu Alain St Pierre)

    — St Pierre
  • Lorsque l'on perd quelqu'un de cher, c'est facile de perdre la foi. Mais à ce moment plus qu'à tous les autres, nous devons nous souvenir que Dieu veille sur nous.

    — YVAN Favreau et Estelle Demers
  • Toutes mes condoléances à Caroline et aux membres de la famille de Ginette. Gérer la perte d'un être cher est une dure épreuve, j'en sais quelque chose. Mais j'espère que tous les beaux moments vécus avec Ginette au fil des ans mettront un certain baume sur la douleur que vous devez ressentir en ce moment et vous apporteront un certain réconfort. Quand je repense à l'été dernier, je réalise qu'un peu d'amitié nous fait sentir moins seul dans les moments difficiles. Je te transmets donc des ondes positives, Caroline, et aussi à Éric, aux enfants et à la famille, et je vous souhaite bon courage!

    — Nathalie Potvin
  • Les aléas de la vie ont fait en sorte que j'ai rencontré ta mère à plusieurs reprises en rendant visite à mon beau-père à l'hôpital. Bien sûr, les circonstances étaient loin d'être idéales. Mais, la vie nous apprend à trouver du bon de chaque situation. Ces moments où ils se sont retrouvés compagnons de couloir, bien malgré eux, leurs chambres étant voisines, ont donné lieu à des instants parfois tristes, parfois drôles, voire même empreints de lumière. J'ai été témoin de certains de ces moments, comme ce sourire qui apparaissait sur le visage de ta mère quand mon beau-père se mettait à fredonner ou à plaisanter avec le personnel soignant. Ces instants ont également été l'occasion d'échanger sur nos expériences partagées avec eux. J'en garderai un souvenir impérissable. Chère Carolyne, je t'offre, ainsi qu'à ta famille, mes condoléances les plus profondes. Que le temps apaise votre peine et laisse place uniquement aux doux souvenirs passés avec elle. Ta collègue, Nathalie.

    — Nathalie Daunais
  • Tout comme le soleil se lève et se couche, avec chaque nouveau jour, l'âme des êtres aimés à jamais perdurent... Nos pensées sont avec toi Geneviève et toute ta belle grande famille Bon courage

    — Elizabeth, Réal et famille